[wpseo_breadcrumb]

L’impact de la nourriture sur notre énergie…

Prendre soin de l’énergie en nous, par la respiration, la nourriture, le respect des besoins du corps…

L’alimentation vivante

On parle beaucoup de nourriture physiologique, de jeûne,de végétarisme,végétalisme, de végan, voire de pranisme…C’est dans l’air du temps. Il y a aussi la mode. Et il y a des déviances avec certains propos dogmatiques ou moralisant avec les régimes et la nourriture. Le but n’est sûrement pas d’entrer dans un dogme alimentaire ni de faire des régimes à qui mieux mieux, ni de se gorger de fierté en supprimant des repas. Mais il n’empêche que cette « mode » n’est pas un hasard. Elle résulte tout simplement des excès de consommation alimentaire en général qui sévissent en occident en particulier, déréglant tout le système de santé et plus encore. Revenir à la sobriété (alimentaire et médicamenteuse!) et à une alimentation plus digeste pour nos corps est tout simplement du bon sens pour rétablir l’homéostasie. L’homéostasie est la capacité du corps à retrouver son équilibre par lui même. Le corps est intelligent si on le laisse faire, si on ne lui met pas trop d’entraves. Ainsi, revenir à cette simplicité nous conduit à faire des choix et transformer certains de nos modes de vie délétères. Bref certains spécialistes de l’alimentation vivante très compétents (comme T. Casanovas par exemple) pourront vous faire passer avec pédagogie, synthèse et précision les grands principes de l’alimentation physiologue, de la santé, et de la compréhension des systèmes du corps. 

La nourriture consciente

En dehors de ces bases, l’alimentation consciente n’a rien a voir avec le fait de manger ou pas tel ou tel aliment, ni combien de fois pas jour. Elle sort des cadres bien qu’elle soit ancrée dans le bon sens. Elle est reliée à notre ressenti, à l’écoute du corps et à notre présence. Elle est la conscience que ce qui entre dans notre corps est une énergie, et que cette énergie a un impact sur notre santé et notre état. Que notre présence, notre être, peut agir sur la matière. En tant que tel, elle est déjà un soin énergétique (voir coaching et soins). Il s’agit donc d’intégrer que nous sommes des êtres spirituels, des êtres d’énergie avant tout, habitant un corps physique. Donc, en tant que tel, nous nous nourrissons d’énergie, de lumière. Se nourrir consciemment, c’est être conscient de ce que l’on met dans le corps, de l’énergie  avec laquelle on s’alimente et de son action sur le corps. Nous pouvons changer notre nourriture, la rendre plus vivante (végétale, peu cuite ou crue) ou manger beaucoup moins, mais l’essentiel reste d’apprendre à y être présent. A influencer notre nourriture par notre présence.

A manger dans la paix, et de la paix, si on voulait résumer.

L’alimentation consciente va de paire avec la respiration consciente, elle nous invite à utiliser cette pratique ultra régulière que sont les repas pour apprendre à nous connaître, nous observer, à maîtriser nos automatismes, habitudes, à nous libérer de croyances et de conditionnements. L’alimentation devient un outil important pour nous permettre d’augmenter notre fréquence vibratoire,au même titre que les sons conscients, la respiration consciente, le repos conscient, et tout ce qui nous ramène à la présence . Il ne s’agit pas de se priver mais d’être présent, et lorsqu’on est présent, on ne peut pas indéfiniment se faire mal. L’évolution naturelle de ces pratiques est de manger moins de nourriture matérielle en quantité et d’être de plus en plus nourrit par la présence. Mais en aucun cas, cela signifie qu’il « faudrait » ne se nourrir que de prana. Ces expériences sont instamment personnelles, uniques, et chacune se vaut dans la mesure où c’est authentique et guidé de l’intérieur.

Pour en savoir plus, vous pouvez écouter la vidéo « Les clés de l’alimentation consciente » par Reine Claire Lussier qui est d’une grande clarté du fait de l’authenticité et de la profondeur de son expérience. Voir la vidéo.

Quelques notions clés à retenir …?

  • être présent quand on mange, respirer en se rappelant qu’on est une âme qui a besoin de se nourrir de lumière
  • manger des aliments le plus simples et vivants possibles
  • être conscient qu’on met une énergie dans notre corps, manger dans le calme
  • transformer nos aliments en leur communiant notre vibration

Expérimenter une nourriture reliée à mon ressenti

Le

Pour qui, pour quoi?  Quels besoins?

En fait, être présent aux gestes les plus simples de notre quotidien, comme le repos, l’alimentation, la respiration, cela s’adresse à tout le monde. C’est une invitation à être davantage ce que nous sommes: des êtres conscients qui peuvent agir sur notre santé et notre état intérieur par nous-mêmes. Libres, autonomes et plein de ressources.

Les soins et le coaching peut concerner des personnes qui ont des difficultés avec l’alimentation, des compulsions ou un manque d’appétit…Mais au delà de ces caractéristiques, cela touche surtout une question plus vaste et profonde sur notre nature, la reconnaissance de notre identité profonde, et la découvertes de nos capacités de nous ajuster à ce qui es bon pour nous.

Autres thèmes ou précisions :

Energie et repos.

Coaching classique vs coaching vers la vie consciente.

Soins énergétiques, quelques précisions

Chemin de conscience, mais de quoi parle-t-on?