[wpseo_breadcrumb]

Reposons nous…

Notre énergie et notre immunité sont reliées à l’écoute des besoins de notre corps…

Les différentes façons de se reposer: sommeil, repos dans l’ immobilité, repos dans l’action…respiration régénérante

Dans “reposons nous”, nous pouvons entendre “posons-nous”. Apprendre à se poser, c’est bien de cela dont il s’agit dans les séances de coaching vers la vie consciente et soins énergétiques. Car ce qui nous fatigue le plus, ce qui nous empêche le plus de nous régénérer, ce n’est pas forcément le manque de sommeil. C’est surtout d’être la proie de nos pensées qui courent en rond sans même que l’on s’en aperçoive. Une véritable tyrannie. Re poser. Se poser. Poser notre corps dans la présence. Ou plutôt, se poser en tant que présence dans le corps. Dormir aussi…de manière vraiment ressourçante!

Nous courrons tellement, il y a tellement de stress lorsque l’on croit devoir être une machine qui doit répondre à un programme sans alternative possible! Evidemment le corps dans ce cas, qui est un système nerveux avant tout, et un système très bien fait, est tout déboussolé. Que ce soit par la sur-activité ou la sur-vie intérieure, que ce soit pas les pensées ou les émotions en tous sens…le corps lorsqu’il n’est pas écouté sature, et ne parvient pas à se reposer ni encore moins à bien dormir. La solution des médicaments a pu faire son effet ponctuellement, il n’y a pas a diaboliser les médicaments. Et chaque cas est différent et à prendre individuellement. Mais sur le fond, si l’on  prend des somnifères sur la durée, c’est une aberration, un non-sens. Cela risque juste de dérégler encore davantage le système nerveux  naturel du corps. Vous pourrez prendre tout ce que vous voulez comme médicaments y compris les médecines naturelles les plantes, les fleurs de bach , les huiles essentielles ect…tout peut aider…mais rien ne remplacera l’écoute et l’ajustement de nos choix à ce qui est juste pour notre vie. Reprendre l’air, le soleil, prendre le temps d’écouter ce que l’on vit, ce que l’on ressent, ce que l’on choisit. Prendre le temps de bien se nourrir aussi. Voilà des pistes qui von ramener une détente dans le système nerveux et une qualité de sommeil.

Le corps a besoin de temps pour intégrer les informations, digérer les émotions, s’adapter et régénérer ses cellules. Avoir de l’énergie n’a rien a voir avec “avoir la pêche”. Ou en tout cas, ne se résume pas à ça. Cela a à voir  avec “être ce que nous sommes”, “pouvoir se connecter à la source, au ressourcement intérieur”. En somme, cela a à voir avec “se connaître” et “pouvoir agir”, en choisissant ce qui va vers la vie. Nous pouvons nous ressourcer si nous écoutons notre corps et ses besoins. En ce qui concerne le sommeil, la manière de se préparer à dormir est très importante. Si l’on s’endort ou si l’on cogite dans le noir sans avoir préparé notre nuit, la qualité de notre repos ne sera pas le même que si nous apprenons à reposer nos corps plus consciemment.

Quelques pistes: Prenez un temps pour respirer dans votre coeur, vous rappeler que vous êtes fondamentalement un être libre. Respirez profondément le nouveau et la lumière et expirez l’ancien. Appelez cette liberté dans votre coeur, reliez-vous à la lumière. Expirer avec la respiration tout ce qui vous encombre avant la nuit. Si quelque chose vous obsède prenez un peu plus de temps avec vos croyances…comme avec un enfant. Réglez la question à l’intérieur ou apprenez à le faire. Expirez ce qui ne peut être réglé ce jour. Demandez dans votre coeur un vrai ressourcement et du soutien, et que la nuit vous apporte des compréhensions, des éclairages…Osez communiquez avec vous même. Mettez vous à l’écoute de votre sagesse, de vos rêves de votre vérité.

Quelques notions clés à retenir …?

  • – écouter
  • – se libérer des croyances enfermantes sur la notion de “travail”
  • – faire confiance au pouvoir de la présence et de la respiration
  • – être conscient de nos pensées, apprendre à choisir de les suivre ou de les laisser passer

Expérimenter d’autres rythmes

Il y’a plusieurs rythmes. Le “bon rythme”, si l’on peut parler ainsi, est celui où l’on ose apprendre à s’écouter, s’affranchir des automatismes et des conditionnements, et obéir à notre corps. C’est un long chemin, un grand apprentissage de la liberté. Un processus qui nous invite à questionner nos croyances et nous libérer. Ainsi le repos fait tout autant partie des outils nous aidant à vivre consciemment et librement. Nous pouvons nous reposer longuement mais aussi dans des micro-pauses prises au bon moment! Juste parce que le corps nous fait sentir un malaise, un besoin de s’allonger ou de marcher 3 minutes et qu’on choisit de l’écouter! Nous pouvons aussi nous reposer ou nous ressourcer en pleine action, e faisant la vaisselle, en rangeant quelque chose…peu importe. Choisissons de ralentir et de faire notre action en étant présent, en ayant ce petit recul qui fait la différence. En respirant, et en nous observant agir.

Pour qui, pour quoi?  Quels besoins?

Cela peut concerner tout le monde,que l’on ait des difficulté à s’endormir, que l’on soit complètement insomniaque. Que l’on soit anxieux ou simplement inquiet, apprendre à se poser, à s’endormir à partir de la juste place et à bien se réveiller est essentiel. C’est aussi très vrai pour les enfants à qui l’on peut éviter bien des inquiétudes si on leur apprend des gestes simples.